La surdité, ça vient d’où ?

December, 9, 2019
Sylvain

La surdité : définition, origine et catégories

La surdité est une perte partielle ou totale de l’audition où le niveau de perception des sons est altérée ou inexistante.

Les surdités sont d’origine congénitale dues à la génétique ou aux maladies intra-utérines ou transmises par des causes acquises après la naissance. Elles se divisent en deux catégories : lasurdité de perception, et la surdité de transmission.

La surdité de perception a pour origine un dysfonctionnement de l’oreille interne (cochlée) avec des lésions des cellules ciliées ou du nerf auditif alors que la surdité de transmission a pour origine l’oreille externe ou l’oreille moyenne. La surdité de perception risque d’être permanente et d’entraîner une surdité totale.

Note, la surdité de transmission et la surdité d’accumulation peuvent être associées.

Le dépistage d’une perte d’audition peut intervenir à tout moment : test génétique effectué sur l’enfant à naître et tests acoustiques réalisés sur l’enfant ou la personne d’âge adulte. La primauté des tests avant la naissance est évidente afin que les enfants soient traités de façon adaptée et que la perte d’audition ne génère pas de troubles (graves) d’apprentissage du langage.

La surdité d’origine congénitale

L’origine congénitale des surdités peut être génétique, relative à des maladies de la mère pendant la grossesse ou des infections virales touchant le fœtus :

  • facteur génétique : héréditaire ou non,
  • maladies de la mère avant la naissance : syphilis, rubéole, etc.
  • infections virales “materno-fœtales” : cytomégalovirus transmis au fœtus dans le cas d’une primo-infection de la mère,
  • prise de médicaments sans contrôle médical avant la naissance : otoxiques, aminoglycosides, antipaludéens, diurétiques, etc.
  • faible poids du bébé à la naissance,
  • asphyxie lors de la naissance,
  • ictère du nourrisson.

La surdité et les causes acquises

Les causes acquises, responsables des pertes auditives chez l’enfant et l’adulte, sont nombreuses et variées. Cette liste reste donc ouverte :

  • traumatisme crânien, blessure de l’oreille,
  • traitement par médicaments contre le cancer, la tuberculose résistante, le paludisme, etc.,
  • maladie infectieuse : rougeole, oreillons, méningite, scarlatine, otosclérose altérant les osselets de l’oreille (étrier, enclume et marteau),
  • otite de l’oreille moyenne : infection virale ou bactérienne des voies respiratoires supérieures, propagée à l’oreille moyenne par la trompe d’Eustache,
  • otite interne, otite “séro-muqueuse” ou otite grippale : rhinovirus (rhume),
  • otite du baigneur : germes et bactéries présents dans l’eau menacent l’intégrité du film protecteur de l’oreille et de l’os,
  • bruit : exposition aux sons de forte intensité (machines industrielles, ateliers d’usines, écouteurs au niveau sonore élevé, concerts, etc.),
  • bouchon de cérumen ou corps étranger dans le canal auditif,
  • consommation importante d’alcool et de tabac,
  • variation de pression atmosphérique : différence de pression entre l’air dans la caisse du tympan (oreille interne moyenne) et l’air extérieur,
  • etc.

L’âge à l’origine de la surdité, le cas particulier de la presbyacousie

La presbyacousie est une perte progressive et naturelle des fonctions auditives. Celle-ci touche environ 40% des personnes de plus de 65 ans. Les cellules ciliées de l’oreille interne disparaissent, et simultanément, le fonctionnement du nerf et des centres auditifs s’altère. Les personnes touchées doivent rester vigilantes afin de conserver une vie sociale et un bon état de santé général.

Si la perte de l’acuité auditive est parfois temporaire, le diagnostic d’un médecin spécialisé est essentiel car, selon l’origine et les conséquences, il existe des solutions. Pour trouver un spécialiste, direction annuaire-audition.com.

La recherche ayant fait d’énormes progrès, elle offre de nombreuses possibilités pour résoudre le problème de surdité : appareil auditif, prothèse auditive, implant cochléaire, etc.

L’apprentissage de la langue des signes résout une partie des problèmes liés à la perte d’audition, en particulier dans la communication avec les proches.

Be Sociable, Share!

Leave a Reply

Picture: courtesy of Abby Blank