Faut-il combattre la fraude aux clicks ? (réponse : oui)

February, 17, 2009
Sylvain

Je ne sais pas vous, mais moi il y a plusieurs blogs que je lis pour faire de la veille orientée web/seo/etc. Parmi ces blogs, il y en a un qu’il ne faut pas rater : c’est le blog du département d’informatique de Stanford. Il cumule les avantages : blog écrit par des chercheurs en algorithmique du web, blog de l’équipe star dont sort une grande partie des cerveaux de Google, Yahoo et compagnie, bref des posts toujours intéressant, pas de 3615 mylife et autre.
Bon, tout ça pour dire qu’il y a quelques mois (cet été), Bobji Mungamuru à écrit un post particulièrement intéressant où il parle de la fraude aux clicks et d’un article qu’il a écrit en collaboration avec plusieurs personnes. Plus précisément il annonce l’un de ses articles :

Should Ad Networks Bother Fighting Click Fraud? (Yes, They Should.)
Mungamuru, Bob and Weis, Stephen and Garcia-Molina, Hector.
Technical Report. Stanford University, 2008.

L’article est très technique et utilise des arguments de théorie des jeux pour conclure la chose suivante : Si on est un acteur du SEM, et qu’on ne combat pas la fraude aux clicks, alors un nouveau concurrent avec une politique de filtrage plus agressive prendra une part significative du marché de façon quasi-mécanique. Et j’insiste: cette conclusion est donnée par une modélisation mathématique du business des annonces contextuelles avec systèmes d’enchères et des interactions entre acheteurs, vendeurs et utilisateurs.

Cette conclusion a l’air triviale, mais elle répond en fait à une phrase de Eric Schmidt (pour ceux qui vivent dans une cave, c’est le CEO de Google) qui disait en 2006 que la meilleure solution à la fraude aux clicks est de laisser faire les fraudeurs car le système économique sous-jacent s’équilibre de lui même. L’idée est que si il y a des fraudeurs, les acheteurs d’espaces publicitaires les prennent en compte pour calculer le prix qu’ils sont prêt à mettre dans la pub, le prix baisse donc et il y a moins de fraudeurs, et dans le pire des cas les gens ne dépensent pas plus pour leur positionnement en SEM.

Bref, cet article montre que c’était une belle bêtise que de dire ça ! On notera d’ailleurs que l’un des auteurs bosse chez Google, j’espère pour lui que Eric Schmidt est beau joueur.

Sinon, en passant, Bobji Mungamuru fait un lien vers ce chapitre de livre très intéressant.
Ps : Cependant Eric Schmidt expliquait que chez Google ils combattaient la fraude aux clicks car « les ingénieurs trouvent ça fun ».

Be Sociable, Share!

Leave a Reply

Picture: courtesy of Abby Blank