Monter son agence immobilière : ce qu’il faut savoir

April, 20, 2020
Sylvain

Vous projetez d’ouvrir une agence immobilière ? Vous faites bien, car il s’agit là d’une activité florissante dans un secteur avec de fortes perspectives d’évolution. Nous vous présentons ici les différentes étapes à suivre pour la création de votre entreprise immobilière.

Monter une agence immobilière : choisir le nom et le cadre juridique de son entreprise

Comme pour tout projet de création d’entreprise, choisir son nom commercial est primordial. La toute première chose que vos futurs clients apprendront sur vous est la dénomination de votre structure. Il est donc impératif de choisir un nom qui soit en lien avec vos activités et qui reflète l’image de votre boîte. Sans cela, vos prospects auront du mal à facilement vous identifier par rapport à vos concurrents.

Après avoir choisi le nom de votre agence immobilière, il faut vérifier que ce dernier ne fait pas l’objet d’un dépôt de marque. Une simple recherche auprès de l’instance de protection de la propriété intellectuelle suffit pour s’assurer de la disponibilité d’un nom commercial.

Il est à noter que le nom commercial d’une entreprise peut ne pas correspondre à sa dénomination sociale.

Une fois le nom choisi, il faut penser à la forme sociale sous laquelle enregistrer l’entreprise. Vous aurez à choisir entre une entreprise individuelle (EI) et une société pluripersonnelle (SARL, SA ou SAS), selon votre capital et le nombre d’associés que vous avez. Chacun de ces statuts juridiques présente un certain nombre d’avantages et de limites. Il faut donc bien vous renseigner avant de retenir l’un ou l’autre.

Pour finaliser la procédure d’enregistrement de votre agence, vous pouvez envoyer une demande d’immatriculation au registre de commerce et des sociétés.

Monter une agence immobilière : demander sa carte professionnelle

La carte professionnelle est une pièce indispensable à l’exercice du métier d’agent immobilier. Délivrée à la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI), son obtention est conditionnée à la justification de la compétence (diplôme en lien avec la gestion immobilière) ou de l’expérience professionnelle. Elle peut porter jusqu’à 6 mentions au total : transaction sur les immeubles et les fonds de commerce, gestion immobilière, syndic de copropriété, marchand de listes, prestations touristiques et prestation de services.

Monter une agence immobilière : souscrire à l’assurance RCP

Tout professionnel de l’immobilier doit souscrire à une assurance Responsabilité Civile Professionnelle (RCP). Elle sert à vous couvrir en cas de dommages pécuniaires, corporels ou matériels, qui pourraient survenir dans l’exercice de vos activités.

La loi exige de souscrire une assurance (avec un seuil minimal bien défini) pour chaque agence et pour chaque agent. Si vous comptez manipuler des fonds, des effets ou des valeurs dans le cadre de l’exercice de vos fonctions, alors vous devez souscrire à une garantie financière. Elle doit être égale ou supérieure à la somme des montants dont vous êtes redevable. Des montants minimums sont imposés dans la règlementation. Vous devez également ouvrir un compte séquestre sur lequel doivent être déposés tous les fonds issus de votre activité.

Monter une agence immobilière : utiliser le bon logiciel

Vous allez passer votre temps à recevoir des coups de fils, des mails de clients potentiels, vous allez devoir les organiser.
Vous allez recevoir des dossiers très nombreux, il faudra les trier, le plus vite possible, et sans prendre de risques.
Vous aurez de nombreux biens en catalogue, il faudra les gérer.
Tout cela n’est plus faisable à la main car la compétition est féroce. Il faut donc vous doter du meilleur logiciel immobilier possible, nous vous conseillons celui de Citima.

Monter une agence immobilière : choisir entre l’indépendance et la franchise

Pour ouvrir votre agence immobilière, deux choix s’offrent à vous : l’indépendance ou la franchise. Bien que les obligations et les démarches administratives restent identiques dans les deux cas, les avantages et inconvénients ne sont pas les mêmes.

Le principal avantage quand on monte une agence immobilière indépendante est le fait d’être son propre patron. Vous disposerez d’une totale liberté dans la gestion de votre entreprise : pas de compte à rendre quelqu’un. Cependant, les difficultés sont nombreuses. Cela demande un gros investissement et des efforts considérables sur le plan personnel.

La franchise, quant à elle, vous permet de commencer rapidement et plus simplement (moins de travail et de ressources dans le marketing). Vous intégrez un réseau qui vous fera bénéficier de sa notoriété auprès du grand public. Le franchiseur peut également vous aider à renforcer vos capacités (formations ou stages) et à mieux maîtriser le marché. L’inconvénient dans ce cas est que vous devez partager vos bénéfices.

Be Sociable, Share!

Leave a Reply

Picture: courtesy of Abby Blank