Comment calculer le prix de vente d’un site web ?

September, 6, 2008
Sylvain

Ca y est, vous avez décidé de vous délester de l’un de vos sites web. Il peut y avoir de nombreuses raisons à cela : vous en avez marre de passer des heures sur le site pour gagner 30 euros en adsense tous les mois, vous n’êtes plus étudiants et donc finie la rigolade, ou alors (plus sérieusement) vous vendez l’un de vos sites pour investir dans d’autres plus lucratifs… Bref, vous vendez, mais à quel prix ?
Sur les forums et sites spécialisés dans la vente, on trouve de tout mais on trouve surtout des prix complètement fantaisistes, souvent ridiculement haut d’ailleurs. Ce qui paraît compréhensible car lorsque l’on a passé du temps à créer quelque chose, on a tendance à lui attribuer une valeur très haute.

Dans ce billet, je vais vous faire part de mes idées sur le calcul du prix de vente d’un site web selon trois cas de figure.

Vous vendez un site marchand

J’entends par site marchand un site web qui est une boutique, c’est à dire que vous avez du stock, que vous faîtes la manutention et l’envoi, ainsi que l’encaissement (vie un paiement en ligne sans doute, malgré tout c’est vous qui prenez le risque financier à votre compte). Vous êtes typiquement dans ce cas lorsque vous vendez vos (celles de votre femme/enfant/groupe de clandestins) créations textiles, vos livres, des plantes etc. Il faut donc exclure ici les mécanismes d’affiliations, qui rentreront dans une autre catégorie.
Je reprends donc : vous avez une boutique, peut importe qu’elle soit en ligne ! Vous êtes dans le même cas que celui qui vend son magasin du coin de la rue. Ici le cadre de vente est très clairement balisé, les techniques de calcul du prix aussi. Elles sont nombreuses, mais la seule qui soit raisonnable est :

Prix de vente = x % du CA annuel

Ici le chiffre d’affaires (CA) annuel est en fait la moyenne des CA des dernières années (généralement 3 années). Vous remarquerez que je parle de CA et pas de bénéfices, cela s’explique par le fait que le bénéfice va dépendre certes du coefficient (ou de la marge) que vous appliquez, mais aussi de votre productivité (l’humain « coûte » cher, si vous bossez vous-même ou si vous avez des employés change fortement la donne à CA constant). Par ailleurs le prix prend en compte le prix du site, le prix du nom de domaine, le prix du serveur, mais pas le coût du stock, qui doit être rajouté au prix de vente si il y a reprise de stock par l’acheteur (ce qui est la norme).
Reste maintenant à calculer la valeur du pourcentage, le fameux « x » de ma formule. En fait vous n’avez pas à le faire car cela a été calculé par des spécialistes sur la base des barèmes fiscaux. Cette valeur, qui dépend du secteur d’activité, se trouve dans le barème Lefebvre. Vous verrez ainsi que si vous avez une activité d’agence matrimoniale (courant sur le web, non ?) votre site vaudra de 35 à 50% du CA annuel.
Si vous tenez absolument à faire un calcul à partir des bénéfices, la norme est de fixer le prix à 3 à 6 fois les bénéfices et de rajouter la barrière à l’entrée (le coût de développement du site) et la valeur du stock repris. Mais encore une fois, cette méthode est généralement déconseillée.

Votre site est monétisé, mais non marchand (au sens boutique)
En fait, c’est quasiment la même chose, sauf que vous ne vendez rien de matériel, c’est le cas de l’affiliation où en fait vous vendez la connexion en un acheteur et un vendeur, mais aussi de la publicité. Le problème est que l’acheteur prend un risque puisque votre site dépend de facteur externes très forts puisque là où la boutique est le point de rencontre de deux entités (vous et l’acheteur), ici il faut vous, l’acheteur et le vendeur. En revanche, si votre site fonctionne avec cette contrainte, c’est que vous avez surpassé cette barrière, cela mérite un petit bonus, non ? C’est pour cela qu’au prix calculé plus haut avec le coefficient modificateur je propose de rajouter le prix de votre « marque », c’est à dire une somme dépendant de votre notoriété, de la qualification de vos prospects etc. Cette somme n’est pas facile à calculer, d’autant plus que le calcul sera différent dans chaque cas. Je pense que doubler le prix standard paraît raisonnable.
Au final, je pense que le prix dans ce cas là doit être équivalent à 15 à 20 fois le CA mensuel moyen.

Votre site n’est pas monétisé
Dans ce cas, pourquoi l’acheter me direz vous ? Mais pour la notoriété, pour faire du branding habile, bref pour communiquer. Comment calculer le prix dans ce cas là ? Et bien le plus simple me semble de le vendre au prix de 10 fois le revenu qu’il y aurait avec un cpm dépendant de la qualification des visiteurs lors d’un mois moyen. Typiquement un cpm de 1€ pour un forum ou des blogs, 4€ pour un site parlant des jeunes du Larzac qui possède une mobylette bleue etc.

Voilà voilà, bien sur tout ça ne constitue que des pistes de réflexions que vous devez mettre à votre sauce. Vous n’avez plus qu’à ouvrir le tiroir caisse…

Be Sociable, Share!

5 Responses to “Comment calculer le prix de vente d’un site web ?”

Vendre un site marchant est délicat. Un grand bravo pour vos articles et pour le temps que vous y consacrez. Cela fait plaisir à lire. Amicalement

Lucius Linardi, 11 August 2010 at 11:26

Bonjour,
Mon site marchand pourrait intéresser un acheteur. Il m’a demandé d’y réfléchir est de lui communiquer mon prix. Je me demande comment mettre en forme ce document (qui n’est pas vraiment un devis…). Dois-je essayer de détailler (ex : webdesign du site x€, fichier clients x€, stock x€…) ? Ou me conseilleriez-vous plutôt de donner un montant global sans détailler ?
Merci d’avance

veronique, 10 February 2012 at 17:06

Il faut d’abord un montant global dans une discussion informelle. Mais si c’est l’acheteur qui vient vers vous, c’est généralement à lui de proposer un prix, dans le cas contraire, il cherche probablement à profiter de votre relative inexpérience en matière de vente de site. Ne soyez donc pas timide sur le prix 😉

Sylvain, 10 February 2012 at 18:08

Bonjour !
Je dois estimer le prix de vente d’un site web “tout neuf” destiné a la présentation des créations d’un artiste.
Dans le lot donc : inclure les fonctionnalités d’upload et de mise à jour des images et textes présents, créer un design cohérent et propre, un “défilement” interactif des contenus, la réservation du nom de domaine et le référencement.
Un site donc simple et propre, mais efficace.
Pourriez vous me répondre par courriel à combien, vous le pro, estimeriez le prix de vente d’un tel site web ?
Je pense le construire avec Drupal ou wordpress.
D’avance, merci, et bonne continuation.

PasMoi, 6 April 2012 at 9:13

La valeur d’un site dépend de son contenu, de son trafic, de son CA, de son ancienneté, de sa valeur ajouté…

mercato, 3 August 2013 at 18:49

Leave a Reply

Picture: courtesy of Abby Blank